Recherche

Feuilletages

linking

Je valide l’inscription de ce blog au service Paperblog sous le pseudo bestspaofparis


<img src="http://stats.buzzea.com/stat-3224.gif"> 

 

Lundi 24 août 2009 1 24 /08 /Août /2009 10:30

Une nouvelle de l'AFP me permet de prendre un peu de hauteur sur le marché du spa en France. Au fil des ouvertures de spas récentes (cf. Un spa pour la Reine Nuxe invente le "Private Spa"), le constat est indéniable : plus aucun hôtel, et surtout s'il se veut luxueux, ne peut oublier l'espace bien-être.

Je cite la nouvelle AFP du 23 août :

"Très développé aux Etats-Unis et en Asie, le marché des spas rattrape sensiblement son retard en France depuis 3-4 ans", note Olivier Petit, associé du cabinet Deloitte, interrogé par l'AFP.

Mais faute de réglementation, le marché est difficile à chiffrer. "On estime le nombre de spas à environ 2.000 en France dont 600 en hôtellerie", indique Marc Watkins, directeur de Coach Omnium, société spécialisée dans les études marketing et économiques pour le tourisme et l'hôtellerie.

Mais désormais, "on ne peut pas ouvrir un hôtel 4 étoiles sans disposer de spa. C'est un critère indispensable pour un hôtel 5 étoiles et un atout considérable pour un 3 étoiles", selon M. Petit.

Le spa dispose en effet d'un quadruple avantage pour un hôtel : maintenir la clientèle, augmenter les prix, allonger la durée des courts séjours et développer son réseau de communication grâce à l'appui de grandes marques de cosmétiques.

Perçu auparavant comme un gouffre financier, le spa est maintenant considéré comme un produit d'appel qui n'est pas forcément rentable par lui-même.

"En raison des coûts de personnels et de la faible fréquentation, ce service est peu rentable. Le spa est avant tout une vitrine", relève Marc Watkins."

Cependant, et l'AFP et mon expérience se rejoignent sur ce point, le client qui s'attend à se voir proposer les services d'un vrai spa dans un hôtel est souvent extrêmement déçu. Souvent, il s'agit en effet d'une (petite) piscine et d'un espace fitness, ainsi que de la possibilité de bénéficier de soins beauté, d'un modelage de la part d'un personnel extérieur à l'hôtel. Il faut donc
1) Prévenir à l'avance,
2) Tomber sur une personne qualifiée,
3) Ne pas espérer profiter de tout ceci aux horaires les plus prisés, de type fin d'après-midi.
Ce constat est moins vrai pour les hôtels qui s'allient à des grandes marques de cosmétiques, déjà habituées à franchiser leur savoir-faire. 

Dans les pays anglo-saxons, l'appellation "day spa" est désormais utilisée pour distinguer spas d'hôtels et spa "tout court". Même en voyage à l'étranger, n'hésitez pas à les privilégier - tenir un spa est un métier ! Même s'il est tentant d'avoir envie de retourner en peignoir dans sa chambre...

Par Susanne Sereine - Publié dans : Avis perso
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés
- cheaps1 - bids2